L’Université d’Athènes, 180 ans d’histoire

L’Université d’Athènes, 180 ans d’histoire

Université Nationale et Kapodistrienne d'Athènes © Lucie Rochette--Montalieu

L’année dernière, l’Université Nationale et Kapodistrienne d’Athènes a fêté en grande pompe ses 180 ans. Une date importante puisque l’université a été la première université créée en Grèce, et plus généralement la première dans les pays Balkans et dans l’est méditerranéen. Une histoire dense racontée aujourd’hui dans un musée peu connu.

En 1837, l’université (qui avait comme nom Université ottonienne, du nom du roi grec Othon 1er) n’était composée que de quatre facultés : théologie, droit, médecine et arts, avec seulement 52 étudiants. Hébergée pendant quatre ans dans la maison de Stamatios Kleanthis à Plaka, le siège de l’Université est depuis au centre-ville, dans un bâtiment construit par Hans Christian et Christian Hansen entre 1839 et 1841.

L’université a connu plusieurs événements importants comme l’entrée de la première femme étudiante dans une université grecque, Ioanna Stephanopoli en 1890. Dix ans plus tard, elles étaient une vingtaine. Entre temps, l’université a changé de nom après la destitution du roi Othon 1er en 1862 pour devenir l’Université nationale. C’est en 1911 que son nom deviendra celui que l’on connait, en l’honneur de Ioánnis Kapodístrias, premier gouverneur de Grèce après son indépendance et reconnu pour avoir remis sur pied le pays après une guerre d’indépendance dure.

De nombreuses personnalités sont passées par cette université, mais la plus connue reste certainement Elefterios Venizelos, premier ministre de Grèce et est considéré par beaucoup comme le père fondateur de la Grèce moderne.

Statue de Ioánnis Kapodístrias devant le bâtiment principal de l’Université © Lucie Rochette–Montalieu

Depuis, l’université est reconnue comme l’une des meilleures du pays avec aujourd’hui plus de 120 000 étudiants répartis dans 33 facultés. L’école est répartie aux quatre coins de la ville, mais le campus principal se trouve dans la ville de Zografou, à quelques kilomètres de la capitale. Le bâtiment principal n’héberge maintenant que des bureaux administratifs et ne peut malheureusement pas être visité. Vous pouvez seulement voir la frise extérieure, une personnification des différentes matières étudiées au XIXème siècle. Ayez l’œil pour toutes les repérer !

Créé au 150ème anniversaire de l’université, le musée de l’université abrite une grande collection de reliques, livres et d’instruments scientifiques utilisés dans les quatre premières années d’existence. Il est situé dans le premier bâtiment qui a logé les premiers étudiants, classé depuis monument à préserver. Chaque salle est dédiée à une des quatre facultés créées à sa fondation, avec pour chacune des objets du XIXème siècle concernant le domaine étudié. Vous verrez par exemple un authentique cabinet de dentiste avec tous les objets utilisés. Pas très rassurant mais intéressant ! Un musée à ne pas manquer pour toutes personnes s’intéressant aux études et à l’évolution de nos objets au quotidien.

Musée de l’Université Nationale et Kapodistrienne d’Athènes, Tholou 5, Athènes. Plus d’informations sur historymuseum.uoa.gr

Lucie Rochette––Montalieu


Laissez vos commentaires ...