Dimitris Vassiliou : la mort du dernier peintre d’affiches de cinéma marque la fin d’une ère

Dimitris Vassiliou : la mort du dernier peintre d’affiches de cinéma marque la fin d’une ère

Ce qui avait commencé comme un moyen de s’introduire gratuitement au cinéma s’est finalement transformé en un choix de carrière iconoclaste pour le regretté Dimitris Vassiliou, un des derniers peintres d’affiches en Europe. Les posters de Vassiliou à Athènes, dans l’emblématique Ciné Athinaion, à l’intersection entre les avenues Mesogeion, Alexandras et Kifissias, faisaient l’objet d’un certain culte, grâce à leurs éléments de films noirs des années 1940, mêlée aux bandes dessinés de fantasy et un romantisme celluloïd.

« J’arrêterais de respirer quand j’arrêterais de peindre », disait souvent Dimitris Vassiliou, qui avait immortalisé tant de légendes hollywoodiennes, semaines après semaines pendant 70 ans.

©Eirini Vourloumis

Il a commencé ce métier à l’âge de 15 ans, juste après la Seconde Guerre Mondiale, jusqu’à sa mort, le 7 Septembre à l’âge de 85 ans, alors que ses dessins étaient déjà parcourus de tremblements dûs à Parkinson. En tant que dernier peintre d’affiches de films en Grèce, et avec seulement une poignée d’entre eux en Europe, cet art est maintenant en voie de disparition. Pour lui rendre hommage, voici quelques photos.


Laissez vos commentaires ...